SphereDefense

Protégez les données personnelles de ceux qui vous protègent !

En application de l'article 117 de la loi du 3 juin 2016 relative à la sécurité des traitements de données à caractère personnel dont la finalité est fondée sur la qualité de militaire, le responsable de la mise en œuvre d'un tel traitement de données, au sein d'une entreprise, doit en informer la direction du renseignement et de la sécurité de la défense (DRSD).

 

Qu'est ce qu'une donnée à caractère personnel de militaire ?

Une donnée à caractère personnel de militaire (DCPM) est une donnée permettant, à sa seule lecture, la relation entre une personne,sa qualité de militaire et une ou plusieurs données personnelles concernant cette personne. Mettre en relation un nom et un grade, un grade et une adresse, un nom et un état de militaire, un nom et une photo de la personne en tenue, sont autant d'exemples de DCPM.

 

Qui s'en occupe dans l'entreprise ?

Chaque entreprise détenant des DCPM doit désigner un RTD qui est chargé d'un échange régulier avec la DRSD. L'objet de ces échanges est la réalisation d'enquêtes administratives de sécurité pour les personnes accédant à ces données ou les administrant. Ce processus est itératif, long et contraignant. Si vous pouvez vous affranchir des DCPM, il vous est conseillé de les supprimer ou d'enlever toute référence à l'état militaire. Les associations ne sont pas concernées par ce dispositif.

 

Qu'est ce qu'un RTD ?

Un RTD est une personne physique d'une entreprise, authentifiée par un correspondant zonal et dévolue aux échanges entre la DRSD et son entreprise pour la mise en œuvre des enquêtes administratives prévues à l'article L4123-9-1 du code de la défense. Le RTD doit avoir lui-même l'accès ou la possibilité d'accéder aux DCPM.

 

S'il est nécessaire pour votre activité de conserver des DCPM, il vous est demandé :

- De remplir le formulaire ci-dessous et de l'envoyer à l'adresse suivante :

A l'issue de cette première étape, il vous sera possible de dialoguer avec la DRSD pour demander 
des enquêtes sur les personnes de votre entreprise accédant aux DCPM.

- De signifier à toute personne de votre organisation accédant à ces données qu'elle est susceptible de 
faire l'objet d'une enquête administrative de sécurité pouvant comporter la consultation de traitements automatisés de données à caractère personnel relevant de l'article 26 de la loi n°78-17 de janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés.

 

Dans ce cas où le résultat d'une enquête administrative de sécurité révèlerait une menace pour la sécurité des militaires concernés, vous en serez informé dans les meilleurs délais. En l'absence de réponse dans un délai de trois mois, vous pouvez considérer que la direction du renseignement et de la sécurité de la défense n'émet pas de réserve au traitement des DPCM par la personne sur laquelle l'interrogation portera.

Le formulaire comporte trois parties à remplir avec le plus grand soin et à retourner à l'adresse :

 
 

Formulaire de déclaration de données militaires

Pour télécharger le formulaire, clic droit sur le lien ci-dessus et "enregistrer la cible sous".


Mention d'information DCPM

Il n'est pas utile de signaler qu'une personne n'accède plus aux DCPM de votre entreprise.
Il est en revanche indispensable de signaler les nouveaux accédants.

Vous avez une question ? La FAQ est là.